Réponses à vos

Questions fréquentes

Toiture

Il est recommandé d’intervenir par temps sec pour toutes les opérations de nettoyage toiture. Ce choix est notamment motivé par des raisons de sécurité et d’efficacité. En temps de pluie, le toit serait glissant.

Si vous constatez que votre toiture a des fuites, le changement de tuiles s’avère nécessaire lorsque les dégâts ne sont pas trop importants.

Si vous remarquez que les bords des bardeaux de votre toiture se courbent, il est probablement temps de refaire votre toit.

L’hydrofugation de toiture est une technique d’entretien et de rénovation qui protège la couverture contre les intempéries extérieures, notamment l’humidité.

Isolation

Isoler sa maison est aujourd’hui devenue une nécessité pour diminuer les besoins d’une maison en chauffage électrique. L’isolation est un élément essentiel sur lequel il est recommandé de ne pas transiger sachant que cet investissement est rentable dès le court terme.

Avantages et inconvénients de l’isolation extérieure

C’est la solution idéale sur le plan de la performance thermique. Elle ne nécessite pas de déménagement pendant les travaux et n’a aucun impact sur la surface habitable. Les économies d’énergie sont donc au rendez-vous avec le confort. Les bémols résident dans l’obligation de revoir la toiture et les diverses installations comme les volets battants. La luminosité du bâtiment est réduite à cause des isolations des tableaux et appuis des fenêtres. Son coût peut être assez élevé selon le type de projet.


Avantages et inconvénients de l’isolation intérieure

L’isolation intérieure est efficace et réduit considérablement les déperditions de chaleur. Le confort acoustique est remarquable et son installation est rapide et moins chère que celle en extérieur. Par contre, l’espace habitable est réduit et les installations électriques doivent être révisées. Les travaux doivent se faire dans un local vidé de ses habitants. Les déperditions de chaleur peuvent contribuer fortement à une hausse de votre consommation d’énergie.

Pour être bien au chaud dans une habitation, il faut s’assurer que toutes les isolations soient parfaitement adaptées. Il existe plusieurs types d’isolation : l’isolations des combles qui diminue les pertes de chaleur par le toit, l’isolation du sol qui vous permettra de réduire vos dépenses énergétiques à long terme car le sol est une partie de la maison qui laisse la chaleur s’échapper et l’isolation des murs, que ce soit par l’intérieur ou par l’extérieur, réduit considérablement la facture de chauffage.

Minéral, synthétique, animal, végétal, vous avez le choix pour votre isolant. Voici quelques informations non exhaustives sur les isolants. En termes de prix, la laine de verre est l’isolant le moins cher sur le marché. Le polystyrène expansé est plus facile à travailler mais le polystyrène extrudé est plus performant. En construction neuve, le monomur en terre cuite permet la réalisation en une seule fois des murs et de l’isolation.

Charpente

Le capricorne est l’insecte xylophage le plus répandu. Il creuse dans le bois un réseau de galeries orientées longitudinalement. Obstruées de « farine de bois », les parois sont très finement sculptées par les mandibules de la larve. En cas de doute (trous de sortie d’insectes, sciure…), le diagnostic est le seul moyen de confirmer la présence ou non d’une attaque. Faites-le faire par une entreprise de traitement, compétente dans ce domaine. Ce diagnostic, non recevable pour une transaction immobilière, permettra d’avoir une analyse complète :

  • Nature de l’attaque,
  • Localisation de l’infestation,
  • Devis

Le diagnostic permettra d’adapter le traitement aux dégradations constatées. Nous recommandons d’effectuer ce diagnostic pour les bâtis âgés de plus de 10 ans.

Tranquillité, semi-obscurité, humidité et mauvaise ventilation favorise le développement des insectes xylophages.

Les résineux et les bois extérieurs.

La dégradation du produit est nécessaire pour une intégration environnementale avec un impact minimal. Cette dégradation est toutefois suffisamment lente pour vous assurer une grande tranquillité un certain nombre d’années.

Ventilation

De façon générale, il faut savoir que l’humidité et le manque de ventilation tendent à aggraver la pollution de l’air intérieur. Comme indiqué plus haut, la plupart les polluants sont émis à l’intérieur même des bâtiments. Par exemple, lorsque l’on allume le gaz pour cuisiner ou lorsque l’on allume un bon feu de cheminée pour se chauffer. Autres sources de pollution : le mobilier et les matériaux de construction qui peuvent émettre des composés nocifs pour votre santé, tout comme certaines substances chimiques présentes dans des produits ménagers. La liste de potentiels facteurs nuisibles est assez longue.

Leurs potentiels effets : sécheresse de la peau et du nez, éruptions cutanées ; ou bien favoriser une humidité ambiante et ainsi le développement de moisissures et d’acariens.

Les risques pour la santé sont nombreux et vont de la simple gêne à des pathologies plus sérieuses, en passant par des irritations diverses (yeux, voies respiratoires…). Les groupes de population potentiellement plus vulnérables que d’autres à la pollution de l’air intérieur étant les enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées et les personnes souffrant de maladies cardiovasculaires ou respiratoires. En fonction de leur âge, les enfants pourraient être plus vulnérables que les adultes à certaines substances toxiques, la fumée de tabac notamment.
L’installation d’une VMC performante œuvre ainsi au renouvellement de l’air intérieur, permet de maintenir sa qualité, tout en évitant les déperditions énergétiques (liées à des ouvertures trop fréquentes).

Très simplement ! Le fonctionnement général d’un système de VMC est le suivant : l’air est extrait des pièces humides telles que la cuisine et la salle de bains, puis il est rejeté via des gaines d’évacuation. Du côté des pièces de vie, sont placées des entrées d’air en hauteur afin d’assurer le renouvellement de l’air frais.
L’équipement se compose principalement d’un groupe d’extraction motorisé, de gaines (en pvc ou aluminium), de bouches d’extraction, de grilles d’entrée d’air et d’une sortie de toit (aussi appelée « chapeau »).

Tous les systèmes de VMC vont assurer la même fonction : renouveler et purifier l’air intérieur. Mais certaines technologies permettent d’atteindre d’autres objectifs.

  • La VMC simple flux hygroréglable, les débits d’air varient en fonction du taux d’humidité du logement. Le système Hygro B, les entrées d’air sont aussi hygroréglables, ce qui évite le brassage d’air au niveau des fenêtres et assure ainsi davantage de confort pour les occupants. La solution garantit un fonctionnement plus économe qu’une VMC simple flux classique, tout en bénéficiant d’une bonne qualité d’air.
  • VMC double flux, ce sont les débits d’air entrants et sortants qui sont contrôlés par deux réseaux de gaines. La solution récupère les calories de l’air vicié extrait pour les transmettre à l’air neuf entrant qui arrive quasiment à température dans le logement.
    Résultats : les déperditions d’énergie liées au renouvellement de l’air sont limitées au maximum et les sensations de courant d’air froid évitées ! En récupérant jusqu’à 90 % de la chaleur contenu dans l’air vicié extrait (selon les systèmes), les économies de chauffage peuvent être très importantes. Autre avantage : des filtres sur les entrées d’air empêchent les pollens et autres polluants extérieurs d’entrer à l’intérieur du logement. Cette technologie s’adresse à ceux qui recherchent le meilleur en termes de qualité d’air et de confort, tout en limitant au maximum les déperditions d’énergie dans le foyer.

Tout simplement, là où il y a de l’humidité, de la vapeur et des odeurs ! C’est-à-dire la cuisine et la salle de bains, ainsi que les toilettes. L’installation du groupe motorisé doit être centrale – afin de limiter la longueur des gaines – et demeurer accessible pour veiller à l’entretien du dispositif de filtration. Le groupe est donc souvent placé dans les combles.

Humidité

L’humidité peut être causée par un défaut de ventilation, surtout si votre maison est nouvellement isolée. Elle peut provenir d’infiltrations venant de l’extérieur ou de l’intérieur de la maison, ou encore de remontées capillaires.

Prudence car l’humidité est trompeuse. Les mêmes effets visuels peuvent avoir plusieurs causes qui, parfois, se combinent. Si le problème est persistant, le moyen le plus sûr pour en connaître l’origine est de faire établir un diagnostic humidité.

L’injection chimique permet de créer une barrière étanche entre le soubassement et le reste de la construction. Il est possible de procéder soi-même au moyen d’un kit d’étanchéité sous pression vendu dans nos magasins ou sur notre site.

D’autres solutions sont préconisées comme la coupure de capillarité mécanique ou l’assèchement électronique. Dans tous les cas, il est essentiel de bien se faire conseiller.

Energies Renouvelables

Une technologie écologique

Premièrement, l’énergie solaire est écologique, car elle n’utilise pas d’énergie fossile. Elle est donc durable. De plus, cette technologie est recyclable à 95%, c’est considérable. Enfin, avec l’énergie solaire, on a la possibilité d’autoconsommer : la production est ainsi au plus près de la consommation.

Une technologie économique

Deuxièmement, l’énergie solaire est économique. En effet, elle permet de se prémunir des hausses de l’électricité pendant 20 ans quand on choisit d’autoconsommer son électricité ou bien lorsqu’on revend son électricité.

Une technologie robuste

Troisièmement, la technologie solaire a fait ses preuves depuis la création du premier panneau par les laboratoires Bell en 1954. Les panneaux affichent une durée de vie 30 ans mais peuvent fonctionner au-delà !

Une technologie qui permet l’autonomie

Quatrièmement, la technologie solaire peut permettre de devenir autonome en énergie. C’est le cas lorsqu’on achète des batteries solaires par exemple.

Une technologie déployable partout

Enfin, cinquièmement, la technologie solaire est facile à installer. Des panneaux solaires peuvent s’installer dans tous les pays et sur toutes les surfaces ; que ce soit au sol, en toiture, en terrasse, etc.

Rechercher une prestation ...